Images aléatoires

  • h13108.jpeg
  • h13110.jpeg
  • 95.jpg
  • gette-18081991.jpg

Recherche

Dimanche 5 mars 2006 7 05 /03 /Mars /2006 07:27

1914

En 1914 ; Casernement : Vitré (10e région); 38e Brigade d'infanterie; 19e Division d'infanterie; 10e Corps d'Armée.

A la 70e DI d’août 1914 à nov. 1918

5 - 13 août 1914 – Transport par VF dans la région de Vouziers les Alleux stationnement et couverture sur la Meuse, vers Sedan

– Transport par VF dans la région de Vouziers les Alleux stationnement et couverture sur la Meuse, vers Sedan

13 - 24 août 1914 – Mouvement vers le nord, par Philippeville, en direction de la Sambre, atteint dans la région de Ham-sur-Sambre. Les 22 et 23 août, engagée dans la BATAILLE DE CHARLEROI : Combats vers Fosse.

– Mouvement vers le nord, par Philippeville, en direction de la Sambre, atteint dans la région de Ham-sur-Sambre. Les 22 et 23 août, engagée dans la : Combats vers Fosse.

24 août - 6 septembre 1914 – Repli sur Florennes et Hirson, vers la région de Guise. Le 29 août, engagée dans la 1ère BATAILLE DE GUISE : Combat de Sains-Richaumont.

– Repli sur Florennes et Hirson, vers la région de Guise. Le 29 août, engagée dans la : Combat de Sains-Richaumont.

A partir du 30 août, continuation du repli, par Guignicourt et Epernay, en direction de Sézanne.

6 - 13 septembre 1914– Engagée dans la 1ère BATAILLE DE LA MARNE Du 6 au 10, BATAILLE DES DEUX MORINS : Combats dans la région de Sézanne, le 8 septembre, combat de Boissy-le-Repos ; le 9 combat de Fromentières.

– Engagée dans la Du 6 au 10, : Combats dans la région de Sézanne, le 8 septembre, combat de Boissy-le-Repos ; le 9 combat de Fromentières.

A partir du 10, poursuite par Damery, en direction de Cormontreuil.

13 - 18 septembre 1914 – Engagée dans la 1ère BATAILLE DE L’AISNE : Combat dans la région nord de Cormontreuil. 18 septembre - 2 octobre 1914 – Retrait du front (1), mouvement vers le nord-ouest de Reims ; stationnement.

– Engagée dans la : Combat dans la région nord de Cormontreuil. – Retrait du front , mouvement vers le nord-ouest de Reims ; stationnement.

A partie du 25 septembre, mouvement vers la région de Verberie.

A partir du 28 transport par V.F. dans la région d’Amiens, puis mouvement vers le nord.

2 octobre 1914 - 23 février 1915 – Engagée dans la 1ère BATAILLE D’ARTOIS :

– Engagée dans la :

Combats vers Neuville-Vitasse, Boisleux et Monchy-le-Preux, puis stabilisation du front et occupation d’un secteur vers Agny et Berles-aux-Bois : Actions locales fréquentes.

Le 14 novembre, front réduit, à droite, jusqu’au nord et Brétancourt.

 

1915

23 Février - 25 juillet 1915 – Retrait du front et à partir du 25 février, occupation d’un secteur vers la Maison Blanche et Ecurie. Le 22 avril, mouvement de rocade et occupation d’un nouveau secteur vers Saint-Laurent-Blangy et Roclincourt.

– Retrait du front et à partir du 25 février, occupation d’un secteur vers la Maison Blanche et Ecurie. Le 22 avril, mouvement de rocade et occupation d’un nouveau secteur vers Saint-Laurent-Blangy et Roclincourt.

Le 9 mai et le 16 juin, engagé dans la 2e BATAILLE D’ARTOIS. Le 7 juillet, nouvelle rocade et occupation d’un secteur entre le sud de Neuville-Saint-Vaast

et le Labyrinthe.

25 Juillet- 9 août 1915 – Retrait du front et repos au sud d’Amiens. A partir du 31 juillet, transport par V.F. dans la région de Revigny, repos.

– Retrait du front et repos au sud d’Amiens. A partir du 31 juillet, transport par V.F. dans la région de Revigny, repos.

9 août 1915 – 28 janvier 1916 – Mouvement vers le front et occupation d’un secteur entre l’Aire et la haute Chevauchée.

– Mouvement vers le front et occupation d’un secteur entre l’Aire et la haute Chevauchée.

A partir du 23 août, mouvement de rocade et occupation d’un nouveau secteur vers le ravin de la Houyette et la Fontaine aux Charmes (guerre de mines) : Le 8 septembre, violente attaque allemande sur la harassée.

1916

28 janvier-21 février 1916 – Retrait du front et repos vers Ste-Menehould (éléments employés aux travaux à Avocourt) A partir du 12 février , instruction à Sivry-sur-Ante.

– Retrait du front et repos vers Ste-Menehould (éléments employés aux travaux à Avocourt) A partir du 12 février , instruction à Sivry-sur-Ante.

21 février - 26 mai 1916 – Mouvement vers Dombasle en Argonne et à partir du 25 février occupation d’un secteur vers le pont des Quatre Enfants et Avocourt (2).

26 -30 mai 1916 – Retrait du front et repos à l’ouest de Clermont-en-Argonne.

30 mai - 28 juillet 1916 – Transport par camion dans la région de Verdun. Engagée à partir du 2juin dans la BATAILLE DE VERDUN, vers Chattancourt et Marre (3).

 

 

– Mouvement vers Dombasle en Argonne et à partir du 25 février occupation d’un secteur vers le pont des Quatre Enfants et Avocourt Retrait du front et repos à l’ouest de Clermont-en-Argonne– Transport par camion dans la région de Verdun. Engagée à partir du 2juin dans la , vers Chattancourt et Marre

Le 15 juin, attaque française sur le Mort-Homme.

28 juillet - 7 août 1916 – Retrait du front, transport par camions dans la région de Chevillon; repos.

– Retrait du front, transport par camions dans la région de Chevillon; repos.

7 août - 2 septembre 1916 – Transport par camions dans la région de Verdun et occupation d’un secteur vers le bois d’Haudromont et l’ouvrage de Thiaumont :

Transport par camions dans la région de Verdun et occupation d’un secteur vers le bois d’Haudromont et l’ouvrage de Thiaumont :

Du 17 au 28 août, combats vers Thiaumont (Bataille de VERDUN).

2-9 septembre 1916 – Retrait du front et regroupement vers Revigny. A partir du 5 septembre, transfert par camions en Champagne.

 

9 septembre 1916 - 8 janvier 1917 – Occupation d’un secteur vers Auberive-sur-Suippe et l’est de l’Epine de Védegrange.

– Occupation d’un secteur vers Auberive-sur-Suippe et l’est de l’Epine de Védegrange.

 

 

1917

8 – 19 janvier 1917 – Retrait du front, repos vers les Grandes-Loges; travaux de 2e position.

– Retrait du front, repos vers les Grandes-Loges; travaux de 2position.

19 janvier - 27 février 1917 – Transport par V.F. de la région de Châlons –sur-Marne, dans celle de Mailly-le-Camp et d’Arcis-sur-Aube ; instruction au camp. Le 12 février, transport par V.F. vers Beauvais et Montdidier ; puis mouvement par étapes vers le front.

– Transport par V.F. de la région de Châlons –sur-Marne, dans celle de Mailly-le-Camp et d’Arcis-sur-Aube ; instruction au camp. Le 12 février, transport par V.F. vers Beauvais et Montdidier ; puis mouvement par étapes vers le front.

27 février - 21 mars 1917 – Occupation d’un secteur vers Dancourt et Popincourt. A partir du 17 mars, poursuite vers Saint-Quentin (REPLI ALLEMAND).

21 - 30 mars 1917 – Retrait du front ; travaux vers Roye. A partir du 25 mars, repos vers Breteuil.

 

– Occupation d’un secteur vers Dancourt et Popincourt. A partir du 17 mars, poursuite vers Saint-Quentin – Retrait du front ; travaux vers Roye. A partir du 25 mars, repos vers Breteuil.

30 mars – 25 avril 1917 – Mouvement par Senlis, Montmirail et Epernay vers le camp de Châlons ; repos et instruction.

– Mouvement par Senlis, Montmirail et Epernay vers le camp de Châlons ; repos et instruction.

25 avril - 15 mai 1917 – Occupation d’un secteur vers le mont Cornillet et le mont Blond : les 30 avril 4 et 5 mai attaque des positions ennemies du mont Blond et du mont Cornillet (BATAILLE DES MONTS).

– Occupation d’un secteur vers le mont Cornillet et le mont Blond : les 30 avril 4 et 5 mai attaque des positions ennemies du mont Blond et du mont Cornillet ().

15 - 28 mai 1917 – Retrait du front : repos et instruction vers Mairy-sur-Marne.

Retrait du front : repos et instruction vers Mairy-sur-Marne.

28 mai - 15 juin 1917 – Mouvement vers la région de Triaucourt, puis le 3 juin vers celle de Souhesmes ; repos et instruction.

– Mouvement vers la région de Triaucourt, puis le 3 juin vers celle de Souhesmes ; repos et instruction.

15 juin - 28 août 1917 – Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Haudromont et Damloup.

– Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Haudromont et Damloup.

28 août - 10 septembre 1917 – Retrait du front ; transport par camions dans la région de Condé-en-Barrois ; repos.

– Retrait du front ; transport par camions dans la région de Condé-en-Barrois ; repos.

10 septembre – 1er octobre 1917 – Occupation d’un secteur vers la ferme Mormont et la cote 344 : Le 18 septembre, attaque de la cote 344 et de la tranchée de Trèves

– Occupation d’un secteur vers la ferme Mormont et la cote 344 : Le 18 septembre, attaque de la cote 344 et de la tranchée de Trèves

(2e BATAILLE OFFENSIVE DE VERDUN) .

1er - 9 octobre 1917 – Retrait du front ; repos vers Vanault-les-Dames.

– Retrait du front ; repos vers Vanault-les-Dames.

9 octobre 1917 - 14 mars 1918 – Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers la tranchée de Calonne et les Eparges : Le 4 mars, action locale sur les positions ennemies de la tranchée de Calonne.

– Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers la tranchée de Calonne et les Eparges : Le 4 mars, action locale sur les positions ennemies de la tranchée de Calonne.

 

1918

14 mars - 27 mai 1918 – Retrait du front et repos vers Nettancourt.

– Retrait du front et repos vers Nettancourt.

A partir du 25 mars, mouvement par la Champagne vers la région de Saint-Paul-aux-Bois.

A partir du 6 avril, organisation d’une position du 2ème ligne sur l’Ailette, vers Champs et Manicamp (secteur de la 161e D.I.) (4) ; puis occupation d’un secteur dans cette région.

27 mai - 14 juillet 1918 – Engagée dans la 3e BATAILLE DE L’AISNE : Résistance puis repli depuis l’Ailette jusque vers Hautebraye ; stabilisation dans la région d’Autrèches, le plateau à l’ouest de Vingré. Combats incessants sur Hautebraye.

– Engagée dans la : Résistance puis repli depuis l’Ailette jusque vers Hautebraye ; stabilisation dans la région d’Autrèches, le plateau à l’ouest de Vingré. Combats incessants sur Hautebraye.

Le 4 juillet, attaque du plateau de Sainte-Léocade ; puis progression jusque dans le village d’Autrèches.

14 juillet - 5 août 1918 – Retrait du front et repos vers Fresnoy-la-Rivière. A partir du 18 juillet au soir, engagée dans la 2ème BATAILLE DE LA MARNE : Attaque vers Longpont et Villers-Hélon ; progression par Contremain jusqu’à la Vesle, franchit le 4 août.

– Retrait du front et repos vers Fresnoy-la-Rivière. A partir du 18 juillet au soir, engagée dans la : Attaque vers Longpont et Villers-Hélon ; progression par Contremain jusqu’à la Vesle, franchit le 4 août.

5 - 26 août 1918 – Retrait du front ; puis transport par camions vers la Ferté-sous-Jouarre. A partir du 8 août, transport par V.F. dans la région de Ligny en barrois ; repos et instruction. Le 20 août, transport par camions dans les Vosges.

– Retrait du front ; puis transport par camions vers la Ferté-sous-Jouarre. A partir du 8 août, transport par V.F. dans la région de Ligny en barrois ; repos et instruction. Le 20 août, transport par camions dans les Vosges.

26 août - 17 octobre 1918 – Occupation d’un secteur entre la haute vallée de la Weiss et la vallée de la Fave.

– Occupation d’un secteur entre la haute vallée de la Weiss et la vallée de la Fave.

17 octobre -7 novembre 1918 – Retrait du front et repos vers Corcieux.

– Retrait du front et repos vers Corcieux.

A partir du 23 octobre, transport par V.F. vers Compiègne et Rethondes ; repos et instruction.

7 - 11 novembre 1918 – Mouvement vers la région de Crécy-sur-Serre atteinte lors de l’Armistice.

– Mouvement vers la région de Crécy-sur-Serre atteinte lors de l’Armistice.

(1)la 37e brigade combat avec le 3e C.A. du 18 au 25 septembre 1914. La 38e brigade, en réserve d’armée le 15 septembre 1914, combat du 16 au 18 septembre avec le 18e C.A (voir 18 C.A.) Du 18 au 22 septembre, elle reconstitue au 1e C.A. la 2e D.I. (appelée également D.I. Brulard), avec la 4e brigade (2e D.I.), (voir 2e D.I.).

(2) Du 24 février au 7 avril 1916, la 38e brigade est détachée de la R.F.V. puis à la IIe armée. Elle est engagée dans la BATAILLE DE VERDUN. Du 25 février au 26 mars, vers le Mort-Homme, sous les ordres du 7e C.A. et du 26 mars au 7 avril, vers la côte au Poivre, sous les ordres du 1er C.A.

(3) La 19e D.I., affectée dès le 27 mai 1916, à la IIe armée, ne la rejoint que le 30, date à laquelle elle est rattachée au 32e C.A.

(4) du 6 au 8 avril, la 19 D.I. est placé sous les ordres du général commandant la 161e R.I.

 

 

 

Par Fabienne GILBERTAS - Publié dans : Historiques Régiments 1914-1918
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés